Critique au Roman La Force de l´âge par Simone de Beauvoir

Dans le Roman La Force de l´âge, Simone de Beauvoir fonde son ouvrage après son idiosyncrasie qui serve l´humanité dans leur marche splendide ou ses copains ont une souri qui chante tout une âme et les loisirs philosophiques comme choix psychologique mot par mot. Castor refuse les théories de Freud, elle s´engage dans son rêve, un peu crainte d´obtenir à partir de Zaza, leur amie d´enfance des belles histoires pour combattre un torrent énergétique qui sort du soi quelle représente. Toute la disposition de son génération est présente dans ce livre, Simone s´interroge et fait un bon travail, pleine de beauté inhérent à son gout pour les fondations d´une majestueuse existence, jour à jour, en ramenant son idéal de femme.

Eduardo Alexandre Pinto