Critique au Roman Les Mandarins de Simone de Beauvoir

Introduction,

Simone de Beauvoir est née en 1908 à Paris, elle étudie dans un cours privé en Sorbonne où elle fait la connaissance de Jean Paul Sartre. Licenciée aux lettres et agrégée de philosophie (1929), elle enseigne à Marseille, Rouen et Paris. Elle publie son premier roman, ´L´Invitée´en 1943, puis divers ouvrages philosophiques d´inspiration existentialiste (Privilèges, Pour une morale de l´ambigüité, Le Deuxième Sexe) et une pièce de théâtre. Elle voyage beaucoup (Russie, Chine, Etats-Unis, etc.) et écrit quelques essais, notamment : ´L´Amérique au jour´, La longue marche.

En 1958, dans les ´Mémoires d´une fille rangée´, elle commence son autobiographie qu´elle complète dans deux autre volumes : ´La force de l´âge´(1960) et ´La force des choses´(1963). Elle a publié en 1968 ´La femme rompue´ (nouvelles).

………………………………………………………………………………………………………

Henri le nom du personnage masculin principal, est un écrivain, journaliste, idéaliste, qui est toujours en pleine vitesse pour donner au public Français des années 40, son sentiment social au tour d´une publication de gauche, ´L´Espoir´. Il a une relation avec Paule qui lui aime tellement qui vit seulement pour cette liaison. Mais Henri dit a lui-même quand il fait la connaissance avec Josette, qu´un homme n´est pas capable d´aimer le même corps d´une femme toute une vie. Alors, il connaisse au début de l´histoire, Nadine et voyage au Portugal de Salazar à cause d´une reportage pour ´L´Espoir´. Plus il ya une vie social à Paris avec ses copains de gauche, qui sont aussi liés à lui par son vivacité, dans un temps ou la Union Soviétique et L´Allemagne son vraiment un danger fatal. Le roman donné par Beauvoir nous montre ses préoccupations publiques d´une scène Parisienne qui n´est pas concerné pas seulement avec la France mais avec

toute la situation mondiale. Il est un plaisir faire la connaissance d´Henri et sa vitesse plus tous les éclats de ses rapports. C´est important aussi faire la connaissance avec Castor qui à ce temps des Mandarins, à vécu une relation avec Nelson Algren, un écrivain américaine, mais qui était toujours lié totalement a Sartre, jusque a leur mort ; Simone de Beauvoir meurt en 1986.